Sortir de la crise

En quelques jours les entreprises ont arrêté ou fortement ralenti leur activité avec des effets en cascade pour les fournisseurs et prestataires.
L’État a pris des mesures très importantes : les salaires peuvent être pris en charge dans le cadre du chômage partiel et le paiement des charges sociales et fiscales reporté.
Mais les dégâts sont considérables. Le CA perdu est pour l’essentiel définitivement perdu, alors que les coûts hors salaires continuent à tourner et si certains peuvent être reportés il faudra néanmoins les payer un jour.